La Forge de juillet août est en vente

La Forge de juin est en vente
6 juin 2018

Au sommaire de ce journal

L’éditorial « profits de dingue » donne le ton.

Dans la partie « politique », deux articles :

« Donner un prolongement à la marée populaire » du 26 mai dernier et un article sur « l’armement, nerf de la relance européenne », suite aux déclarations de Macron et Merkel sur l’importance de la « politique de défense européenne », qui est en fait, une politique pour la guerre, en tant que moteur du processus de construction européenne.

Les pages « société » abordent notamment les mobilisations dans le secteur de la santé, la situation dans les collèges et les écoles, la suite de la mobilisation des personnels des CIO (qui prolonge l’article sur cette question dans notre numéro de juin), la politique réactionnaire vis à vis des migrants, la répression des militants qui s’opposent à la poubelle nucléaire de Bure.

Dans les pages du mouvement ouvrier et syndical, nous faisons un premier bilan du mouvement de grève à la SNCF : « fin de cycle pour une grève qui n’est pas terminée ». Nous intervenons aussi sur « l’accord de la honte » imposé par PSA dans l’usine de Vesoul, accord qui a été refusé par la CGT.

La mobilisation des travailleurs de GRDF et d’Enedis (gaz et électricité) a été peu médiatisée. Elle fait l’objet d’une correspondance de nos camarades du 95. La cellule 2ème Congrès de notre parti, à la Ratp intervient sur les mobilisations contre « la répression antisyndicale préventive à la RATP ».

Le dernier article de la série sur Mai 68 (il y en a six) porte sur « ce que nous en retenons ».

Dans les pages consacrées aux questions internationales, il y a deux articles consacrés à la dernière réunion de la Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes Léninistes d’Europe, avec notamment le communiqué final. En complément, il y a « un tour d’horizon de la mobilisation ouvrière et populaire en Europe », sur la base des éléments transmis par les participants à la Conférence.

La page sur le combat contre la militarisation et la politique de guerre, intervient sur la nécessité de combattre l’Otan et la « défense européenne », à la veille du sommet de l’Otan à Bruxelles.

Les grèves de la fonction publique au Burkina Faso « mobilisations contre les prédateurs et assassins des libertés publiques » témoignent de la force du mouvement ouvrier et populaire qui combat le système néocolonial et la politique du gouvernement burkinabe qui en est un des instruments.

Les lourdes condamnations des militants du RIF au Maroc, une année après les grandes mobilisations populaires, montrent que le régime marocain veut briser toute résistance.

La campagne pour la libération des enfants palestiniens prisonniers d’Israël se poursuit, avec la création d’un site, un diaporama… Le mot d’ordre : amplifier la délégitimation d’Israël.

Les élections présidentielles en Colombie marquent ont porté au pouvoir un président opposé à toute négociation avec les organisations de guérilla qui entend mener une politique anti sociale et anti populaire, au service des intérêts de l’oligarchie.

En page 16, nous publions le communiqué de nos camarades du Parti du Travail EMEP de Turquie, sur les résultats des élections présidentielles et législatives.

Nous donnons rendez vous à notre stand de la fête de l’Humanité, les 14, 15 et 16 septembre prochains.