LA FORGE
 Editorial du n° 560 (Mars 2015)

Il est bien loin, le climat "d'union nationale" et nous nous en réjouissons. Certains diront que ce sont Hollande et Valls eux-mêmes qui l'ont fait voler en éclats en dégainant le 49-3, pour mettre un terme provisoire à la discussion parlementaire de la loi Macron. Nous pensons que c'est la lutte de classe et l'intervention du mouvement ouvrier et syndical qui ont remis les choses à leur place. Un des terrains de la lutte de classe, c'est l'affrontement entre les intérêts des travailleurs et des peuples d'un côté, de l'autre ceux de l'oligarchie financière, des "gardiens du temple néolibéral", les dirigeants de la Banque centrale européenne, du FMI, de la Commission européenne, les dirigeants des Etats qui dominent l'UE. Ce terrain, c'est notamment la Grèce. Le combat entre dans une nouvelle phase, moins "médiatique", car les possédants, ceux qui ne cessent de s'enrichir alors que la pauvreté et la misère s'étendent partout, ne veulent pas qu'un peuple rebelle occupe le devant de la scène. Ils veulent qu'il "entre dans le rang", courbe la tête et accepte que son sort se décide et soit piloté par les conseils d'administration [...] Lire la suite

 
Recevoir
trois numéros gratuits
de La Forge
Tarifs d'abonnement pour la France :

Pli ouvert...
Avec suppléments trimestriels...
26 €
28 €
 
Pli fermé (écopli)...
Avec suppléments trimestriels...
30 €
32 €
 
Formule abonnement avec soutien...
Pli fermé et suppléments
Tarif minimum...
 

35 €
 
Chèque à l'ordre de : 'Société En Avant' :
Société En Avant
15 cité Popincourt
75011 Paris


Pour l'étranger, veuillez nous consulter.


Lire les six numéros précédents